Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Rando autour de Saint Hilaire de Brens

Balade autour de Saint Hilaire de Brens

 

RDV : 13 H 00, Parking MJC.

Distance : 11 kms (environ).

Dénivelé cumulé: 250 m

Equipement : chaussures de marche ; bâtons recommandés, certains chemins à cette époque risquent d’être boueux.

Accompagnateur : Claude Petit

 

Nous laisserons les voitures sur la place du monument aux morts de Saint Hilaire de Brens en face la Mairie.

Après avoir traversé le village,  nous nous dirigerons vers la commune de Vénérieu par d’agréables chemins d’où nous pourrons apercevoir le château de Montplaisant .

Cette première partie de la rando se fera principalement sur des routes goudronnées mais sans grande circulation

Nous abandonnerons ces routes après l’ Église Saint-Agnan au lieu dit « La Rivoire »

 en partie reconstruite à partir de 1728.

Après la chapelle nous nous dirigerons vers le lac de Moras. La légende raconte qu’autrefois, un village existait en lieu et place du lac de Moras. Village aux mœurs très libertines, que les dieux avaient décidé de punir en l’engloutissant sous les eaux...

Nous  longerons le lac en montant à travers bois pour contourner le Mollard du Plaisant.

Juste avant le carrefour de la gare, nous prendrons un chemin dans les bois en direction de Saint Hilaire

Sur le chemin du retour nous ferons un petit détour pour passer devant l’imposant 

Château de Montplaisant  :

         Elevée à la fin du XIIIe ou au début du XIVe siècle par une branche cadette de la famille de Loras, la maison forte de Montplaisant a été agrandie une première fois au XIVe ou au début du XVe siècle par l'adjonction d'un corps de logis  et d'un corps de passage  accolés à la tour maîtresse. La chapelle seigneuriale a été fondée en 1463 sous le vocable de St Christophe. L'aile ouest  date de la deuxième moitié du XVe  et a été réaménagée dès le XVIe siècle. C'est de cette époque que date notamment la salle des archives.
            Au XIXe siècle, des dépendances ont été construites à l'extérieur de l'enceinte. Le four porte la date 1810.  La chapelle seigneuriale voûtée en berceau brisé  est précédée d'une galerie à deux colonnettes octogonales. Les murs de la nef sont ornés de peintures.

         Il y a 3 ans, ce château a été racheté par un particulier qui a entamé sa rénovation.

        

Histoire de Saint Hilaire de Brens:

Le nom du village fut donné par son prêtre Hilaire.

La contrée située en diverses collines, était autrefois de vastes forêts et marécages, traversés par le Rhône dans les marais actuels. Vers le XIIème siècle se construit le château de Montplaisant. Ses habitants furent logés autour du château dans le quartier du cœur, il existe encore des vestiges de leurs habitations. Le château s’appelait alors la maison forte de Brens, sa chapelle est classée monument historique. Une autre chapelle attenante à l’église actuelle, la chapelle St Benoît, fut construite en 1478-1479 par un tailleur de pierre, Mr Pierre de Joya. En face se bâtit un autre bâtiment dont il reste encore le donjon, le couvent St Benoît.

Sous la Révolution, la commune prend le nom de Mont Belair.

Les habitants de Saint-Hilaire-de-Brens travaillaient la terre, mais à partir de 1857 Fortuné Giraud développa des fours à chaux dans le village. Cette chaux permis de bâtir de nombreuses maisons, trottoirs et ponts à Lyon jusqu’en 1914. Elle fut transportée, au début, par des chevaux et voitures puis par le Chemin de fer de l’Est de Lyon.

 

Rando autour de Saint Hilaire de Brens
Rando autour de Saint Hilaire de Brens
Rando autour de Saint Hilaire de Brens
Rando autour de Saint Hilaire de Brens
Rando autour de Saint Hilaire de Brens
Rando autour de Saint Hilaire de Brens
Rando autour de Saint Hilaire de Brens

Voir les commentaires

rando des cyprès chauves

Lors d'un bel après-midi de novembre 2014 ...
Lors d'un bel après-midi de novembre 2014 ...
Lors d'un bel après-midi de novembre 2014 ...
Lors d'un bel après-midi de novembre 2014 ...
Lors d'un bel après-midi de novembre 2014 ...
Lors d'un bel après-midi de novembre 2014 ...
Lors d'un bel après-midi de novembre 2014 ...

Lors d'un bel après-midi de novembre 2014 ...

Voir les commentaires

randonnée des cyprès chauves

randonnée des cyprès chauves

BAL(L)ADE D’AUTOMNE, A LA RENCONTRE DES CYPRES CHAUVES

Départ et RDV : 13 H, Parking MJC. (ATTENTION ! Changement d’horaire.)

Distance : 12, 400 Kms. Pas de difficulté (terrain presque toujours plat).

Equipement : comme d’habitude : vêtements chauds (si la température a baissé), bâtons (bien réglés), chaussures adaptées aux terrains lourds que l’on peut trouver à cette époque.

Nous partirons d’ENIEU, après avoir jeté un œil sur ce hameau de Bouvesse, sa maison forte du XIVe siècle, son château, et ses fermes.

A travers champs et bois, nous rejoindrons Boulieu (Commune de Courtenay). Le sentier qui plonge sur le village nous offrira une vue exceptionnelle sur les toits du château et des maisons du village. Parmi elles, nous reverrons quelques belles demeures de pierre anciennes fort bien restaurées, particulièrement celles qui, lors de nos derniers passages il y a 6 ou 7 ans, paraissaient condamnées et promises à la ruine, tant leur dégradation était avancée. Bravo aux restaurateurs !!! Nous n’oublierons pas en passant le lavoir et la fontaine de pierre dont l’eau fraîche « non contrôlée » est si agréable à boire.

Le chemin le plus court et le plus agréable (chemin de terre) pour rejoindre l’Etang de la Roche et ses arbres enchanteurs passera par SURBAIX, vieux village rural encore très vivant, marqué par le passage (ou plus) des Romains. En témoigne sa superbe fontaine à 3 bacs et son système d’alimentation qui illustre le génie des envahisseurs et leur grand savoir-faire en matière de conduite d’eau (les aqueducs, c’est eux). Nous ne manquerons pas de jeter un coup œil au four banal tout proche dont la charpente date de 1812, le reste aussi sans doute.

De là, En quelques foulées, nous serons à la cascade et à l’étang de la Roche. Le spectacle des cyprès chauves (chauves, parce qu’ils perdent leurs feuilles en automne) devrait nous enchanter, si tout se passe normalement ; si le temps se maintient – pas trop humide ni trop froid, sans vent – nous devrions avoir droit au spectacle de ces arbres magiques se mirant dans l’étang, avec leurs troncs immergés en forme de bulbe et leur feuillage d’un rouge orangé délicat.

Quitte à nous répéter, redisons que ces arbres sont complètement étrangers à ce pays mais que les conditions climatiques rencontrées ici leur ont permis de réussir pleinement leur intégration et leur enracinement. Comme quoi …

Merci à Monsieur Hilaire de Chardonnet, maire de Charette, de les avoir ramenés de Louisiane à la fin du XIXe siècle.

Après le spectacle, nous repartirons par des chemins tapissés de feuilles multicolores vers le Verney et Chapieu, charmant petit village que nous traverserons, avant d’attaquer la côte du même nom et de rejoindre Enieu.

Voir les commentaires

Publié depuis Overblog

 

les activités ont redémarré lundi 3 novembre.

 

Les adhérents des sections de boxe anglaise et ceux de boxe française ont eu le plaisir de découvrir leur salle toute "refaite". Les entraînements n'en seront que plus agréables. 

Sortie automnale pour la section randonnée cette semaine : la splendeur des cyprès chauves.

 

Voir les commentaires